Le CHAHUT a parfois proposé des poèmes qui avaient été appréciés de nos lecteurs; ne souhaitant pas qu'ils sombrent dans l'oubli, vous pouvez les retrouver dans cette nouvelle rubrique. C'est dire aussi l'importance que nous accordons à l'expression et aux mots, bref à la culture! Bonne lecture!

Vous voguiez en exode vers des rivages d’or

Pétris d’incertitude et d’espoir pourtant

Embarqués entassés hommes femmes et enfants

Voyage à quitte ou double aux confins de la mort

Parfois vous échouiez exsangues sur la plage

Souvent vous périssiez en toute indifférence

Seulement quelques mots à propos d’un naufrage

Et de bons sentiments pressentant le silence

Victimes de la misère de la haine de la guerre

Pressés comme citrons par des marchands de mort

Vous aviez pour bagage seulement votre corps

Et vos rêves en partage aux portes de l’enfer

Elle vous a pris la mer les bons et les mauvais

Faisant fi de votre âge en son jeu de massacre

Quant à ceux qu’elle laissa parvenir jusqu’au quai

Ils finirent avalés par le grand simulacre

Des images léchées sur nos écrans télés

Les mots de compassion des zélés hypocrites

Passons à autre chose puisque la messe est dite

Le rideau est tombé sur vos vies envolées.

Pierre ROGEON