Donald TRUMP l'inculte, le rétrograde, le brutal... présente un indéniable avantage, celui de permettre à Emmanuel MACRON de se faire passer pour le progressiste, le moderne, l'homme d'Etat ouvert sur le monde.... Voire! et si les faits contredisaient ces deux portraits à l'apparence opposés. Prenons ces trois exemples:

En matière de politique migratoire, nous ne ferons que reprendre les propos du journal Le Monde, pourtant particulièrement macroniste, dans son édition datée du 17 et 18 décembre: "... Au fil des jours, la 'ligne Macron' devient plus nette et dessine une politique migratoire d'une rudesse sans précédent... Les tenants de la ligne dure ont désormais la main... la même philosophie valant sur le terrain et dans les textes ministériels...”

Nos chers dirigeants ont décidé de transformer l'Europe en une forteresse: le but: empêcher les Migrants d'accéder à notre continent! Trop difficile, trop compliqué en effet de les expulser ensuite dès lors qu'ils ont reconstruit leur vie dans notre pays. C'est que les bougres s'intègrent très vite, aiment, font des enfants qui fréquentent nos écoles et crèent eux- mêmes des camaderies profondes... Ils travaillent aussi, souvent même luttent pour leur droit. Bref, ils tissent des liens humains, de la fraternité et des solidarités! Des résistances s'organisent et des luttes fleurissent!

 Le calcul est tout simple dès lors: sous- traiter avec les pays, africains pour la plupart, traversés par ces Migrants. Problème, enfin pour nous mais pas pour nos chers dirigeants, tous ces pays sont gangrénés par les mafias. D'autant plus encore dans un pays comme la Lybie où toutes les institutions ont quasi été démantelées, ont quasi disparu. Il était donc évident et inéluctable que les mafias s'empareraient de ce nouveau business, ô combien lucratif qui plus est ! Les organisations d'aide aux Migrants l'avaient annnoncé dès la mise en place de ces dispositifs, elles n'ont cessé de le dénoncer depuis, apporté des preuves, des témoignages attestant de la justesse de leurs analyses... En vain! La réaction des autorités européennes fut plutôt d'écarter ces empêcheurs de business!

Comment dès lors Emmanuel MACRON ose-t-il déclarer qu'il avait découvert des pratiques relevant de la traite des êtres humains et qu'il s'agissait de crimes contre l'humanité ? Hypocrisie, hypocrisie!...

Beauvais, le 27 novembre 2017

 

Ils vivent entre eux, cultivant l'entre soi, ils habitent dans les mêmes quartiers, fréquentent les mêmes lieux de loisirs, les mêmes lieux de vacances, leurs enfants n'étudient qu'à l'école privée. Ils usent de cette mobilité que préconise Macron. Ils sont informés, au courant de toutes les astuces et assez riches pour s'offrir les meilleurs avocats fiscalistes. Ils sont dirigeants d'entreprises, plus souvent encore actionnaires, ils sont pleins aux as mais jamais assez cependant. Ainsi cette semaine passée a été marqué par les affaires dévoilées dans les Paradise Papers: à vomir!... Même les poches pleines, leur égoïsme leur fait chercher tous les moyens pour échapper à l'impôt, à la solidarité donc. Et que l'on ne nous raconte pas que ce serait "... l'enfer fiscal qui tuerait l'impôt..." puisque l'impôt évité est souvent la TVA, soit la taxe que tout le monde paye et proportionnellement les pauvres plus que tous les autres.

Un chanteur réclamait il y a querlques années déjà le droit de pouvoir déjeuner en paix. Bien difficile en vérité! Ainsi, dès que j'ai ouvert mes journaux ces jours derniers, ce fut pour apprendre que l'nterdiction du glyphosate était à nouveau repoussée et que rien n'était encore acquis, loin s'en faut tant le lobbying des industries agro- chimiques est puissant... Mais pire, quand l'un risque de perdurer bien des années encore, un autre arrive sur le marché. Ainsi le sulfoxaflor, nouveau tueur d'abeilles, vient d'être autorisé par l'Anses (Agence Nationale de sécurité alimentaire).

A l'heure de sa disparition, nous ne nous attarderons pas sur ses côtés qui ne nous agréent pas: son soutien à Sarkozy, sa complaisance avec la Manif pour tous, etc... S. Veil était en effet une femme foncièrement de droite. L'unanimisme et les larmes de crocodile ne sont vraiment pas nos tasses de thé.

Retenons le respect que nous avons pour son parcours, pour cette grande Dame: