Donald TRUMP l'inculte, le rétrograde, le brutal... présente un indéniable avantage, celui de permettre à Emmanuel MACRON de se faire passer pour le progressiste, le moderne, l'homme d'Etat ouvert sur le monde.... Voire! et si les faits contredisaient ces deux portraits à l'apparence opposés. Prenons ces trois exemples:

En matière de politique migratoire, nous ne ferons que reprendre les propos du journal Le Monde, pourtant particulièrement macroniste, dans son édition datée du 17 et 18 décembre: "... Au fil des jours, la 'ligne Macron' devient plus nette et dessine une politique migratoire d'une rudesse sans précédent... Les tenants de la ligne dure ont désormais la main... la même philosophie valant sur le terrain et dans les textes ministériels...”

 

En matière fiscale, l'économiste Thomas Piketty écrit: “... Trump comme Macron viennent de faire adopter des réformes fiscales extrêmement proches, et qui dans les deux cas constituent une incroyable fuite en avant dans le mouvement de dumping fiscal en faveur des plus riches et des plus mobiles...
Pour la première fois depuis l’Ancien Régime, on décide ainsi d’instituer dans les deux pays un régime fiscal explicitement dérogatoire pour les catégories de revenus et de patrimoines détenues par les groupes sociaux les plus favorisés.” !
Enfin, Macron vient tout juste de dérouler le tapis rouge à Nétanyahou en visite à Paris et à Bruxelles les 10 et 11 décembre derniers.
Déjà en 1948, quand Begin était venu aux États-Unis, Hannah Arendt, Albert Einstein et de nombreuses personnalités juives américaines avaient écrit au président Truman : 'Begin arrive, c’est un terroriste, arrêtez-le ou expulsez-le!'
Au lendemain de la reconnaissance par Trump de Jérusalem comme capitale de l'Etat sioniste, beaucoup ont dit la même chose au président Macron, il s'est contenté d'une vague déclaration sans aucune réelle signification, ni force.
On le voit, TRUMP n'a pas fini de servir de faire- valoir à MACRON: l'idiot utile!...

Beauvais, le 21 décembre 2017