Imprimer

Nos chers dirigeants ont décidé de transformer l'Europe en une forteresse: le but: empêcher les Migrants d'accéder à notre continent! Trop difficile, trop compliqué en effet de les expulser ensuite dès lors qu'ils ont reconstruit leur vie dans notre pays. C'est que les bougres s'intègrent très vite, aiment, font des enfants qui fréquentent nos écoles et crèent eux- mêmes des camaderies profondes... Ils travaillent aussi, souvent même luttent pour leur droit. Bref, ils tissent des liens humains, de la fraternité et des solidarités! Des résistances s'organisent et des luttes fleurissent!

 Le calcul est tout simple dès lors: sous- traiter avec les pays, africains pour la plupart, traversés par ces Migrants. Problème, enfin pour nous mais pas pour nos chers dirigeants, tous ces pays sont gangrénés par les mafias. D'autant plus encore dans un pays comme la Lybie où toutes les institutions ont quasi été démantelées, ont quasi disparu. Il était donc évident et inéluctable que les mafias s'empareraient de ce nouveau business, ô combien lucratif qui plus est ! Les organisations d'aide aux Migrants l'avaient annnoncé dès la mise en place de ces dispositifs, elles n'ont cessé de le dénoncer depuis, apporté des preuves, des témoignages attestant de la justesse de leurs analyses... En vain! La réaction des autorités européennes fut plutôt d'écarter ces empêcheurs de business!

Comment dès lors Emmanuel MACRON ose-t-il déclarer qu'il avait découvert des pratiques relevant de la traite des êtres humains et qu'il s'agissait de crimes contre l'humanité ? Hypocrisie, hypocrisie!...

Beauvais, le 27 novembre 2017