Le verdict du premier tour est tombé et on est mal, c'est le moindre que l'on puisse dire!

Les idées de gauche authentiques sont éliminées et l'on peut ainsi mesurer les conséquences graves des refus de l'unité. Ceci dit, même si le score de la France insoumise est porteur d'espoir: Mélenchon arrive par exemple en tête dans des villes comme Lille, Marseille, Toulouse ... en Seine St Denis... chez les jeunes 18/ 30 ans... (1)
Restent "le choix" entre

 
- un Macron, partisan de l'ultra- libéralisme, candidat des grandes banques et de la commission européenne. Il est d'ailleurs intéressant de constater la jubilation immédiate et enthousiaste des bourses et des marchés financiers suite à sa première place. Sans oublier l'égo du bonhomme qui déjà ne touche plus le sol et n'a pu résister à s'offrir son Fouquet's à lui tout seul! De quoi réunir derrière lui tous les bien- pensants qui dans un fol unanimisme se sont empressés de lui apporter leur soutien.
- Et une Le Pen...

pleine héritière de l'extrême droite continuant ainsi à distiller les poisons assassins du nationalisme, de la xénophobie, de l'autoritarisme et du cléricalisme. Sans oublier les nombreuses affaires de corruption qui la touchent, elle et son entourage.
Combien est inquiétant l'enracinement de ces idées nauséabondes, leur progression avec un nouveau record du nombre de suffrages... Mais encore leur banalisation: quand le papa/ parrain Jean- Marie est arrivé au second tour, nous étions dans la rue, spontanément, par milliers... Ce dimanche soir: rien! Le F. Haine au second tour est un verdict désormais entré dans l'ordre des choses! La "dédiabolisation" est en partie réussie et les déclarations de nos "ténors" politiques relèvent bien plus, pour la plupart, d'un instinct de survie de rentiers menacés que d'une véritable indignation.
D'ailleurs Macron et Le Pen, au- delà d'une vision différente du monde, ne remettent nullement en cause "le système" mais entendent tous deux conforter une constitution quasi- monarchique, ainsi que des choix de saccage de la nature qui remettent la survie même de l'humanité en cause.
Vraiment ce "choixest mortifère! En effet, le capitalisme mondialisé et financiarisé a jeté dans la misère, la précarité et l'exclusion des millions de personne les offrant en pâture au néo- fascisme du clan Le Pen. C'est sur ce terreau que prospère le F. Haine. Macron, en proposant que tout se poursuive comme si de rien était, mais en pire, se fera l'arroseur de cette plante empoisonnée et invasive qu'est l'idéologie d'extrême- droite, avec tous les engrais nécessaires, libéralisme et déréglementation,  à une plus massive prolifération encore.
On peut donc d'ores et déjà affirmer que Macron est le mieux à même de préparer la victoire de Marine Le Pen en 2022!
A moins que d'ici là nous soyons en mesure de reconstruire un véritable mouvement populaire anti- capitaliste... (2)
A vrai dire, nous n'avons pas d'autres choix. Alors, au boulot Camarades!...

PS/ Quant au second tour, il ne nous appartient pas, il va de soi, de donner une quelconque consigne de vote. Dans le même temps, et même si l'on ne peut que souhaiter ardemment un troisième tour social, force est de constater que ce troisième tour n'est pas pour demain, loin s'en faut! Alors disons que "... si je vote pour moi, je ne peux que voter blanc. Si je vote pour les autres, les plus fragiles qui subiraient de plein fouet l'arrivée du F. Haine au pouvoir dont en premier lieu les Sans Papiers, les étrangers ou d'origine étrangère même, les jeunes des banlieues..., je vote pour faire barrage à Le Pen..." (3) A chacun de faire comme il peut, de son mieux, en conscience... mais sans aucune raison de nous envoyer des noms d'oiseau, nous avons tant de tâches tellement plus urgentes. 

(1) Cette belle percée explique aussi en partie la relative stagnation du FN qui espérait accrocher la première place et atteindre les 30 %...

(2) Le CHAHUT peut en être un outil modeste mais précieux. Aussi faut-il le soutenir, le renforcer!...

(3) C'est en effet et en particulier dans le domaine de l'immigration que le projet du F. Haine est particulièrement effrayant...

Beauvais, le 25  avril  2017