Quand notre pays traverse une crise sociale particulièrement aiguë, qu’animer un ministère, une grande cause… devrait passionner, être considéré comme une tâche exaltante…  deux ministres ont dû être exfiltés car n’ayant plus en tête que la mairie de Paris! D’où ce mini remaniement ministériel qui a vu Macron se recroqueviller de plus en plus sur son riquiqui royaume.
Voici qui est une preuve de plus, s’il en fallait, pour nous convaincre que Macron est bien un représentant de la droite la plus dure et... bête.

 

 

Ces idées de droite en effet seront toujours incroyablement creuses et plates; elles se résument en deux points:
1- L’ordre, un ordre injuste, inégalitaire… Et plus les inégalités se creusent, plus cet ordre devient répressif et brutal.
2- Le "chacun pour soi" au dépend de l’intérêt général, de l’égalité des droits… Et par tous les moyens au prix de piétiner les autres.  Ce "chacun pour soi" illustré par la cynique formule: « Enrichissez- vous! « 
Ces deux sortants du gouvernement sont fidèles à cela et n’ont désormais plus qu’une seule préoccupation personnelle, carriériste: ils rêvent d’un « destin à la Macron » 
A l’heure où le roi est nu, où déjà son bilan s’annonce pathétique… ce destin est-il si enviable ? Aveuglés, cette question ne les effleure pas même. Les idées de la droite seront toujours aussi creuses et plates!
Beauvais, le 2 avril 2019